En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'installation de cookies sur votre terminal. Plus d'informations sur les cookies
<Calendrier>
Septembre 2017
15256 visites
LE COQ A RETROUVÉ SA PLACE EN HAUT DU CLOCHER

Reproduction de l'article de lYonne Républicaine publié le mardi 11 juin 2013 écrit par Estelle DISSAY

Le clocher de CHASSY a retrouvé son coq

Un nouveau coq en zinc a pris ses quartiers au-dessus de l'Église Saint-Loup, à CHASSY. Les travaux ont nécessité la présence d'un cordiste.

"Cocorico !" Les 473 ânes de CHASSY peuvent de nouveau connaître le sens du vent en levant les yeux au ciel. Un coq tout neuf a été hissé au sommet du clocher de l'Église Saint-Loup, hier après-midi.

L'ancien animal en zinc avait trop tiré sur la corde. En février, le volatile emblématique était brusquement tombé de son piédestal. "C'était un dimanche, se souvient le Maire de CHASSY, Sylviane MOLINARO. Un habitant s'est aperçu que la girouette vacillait au lieu de tourner. Lorsqu'il est repassé devant l'Église, le coq n'était plus sur son mât."
Cet animal siégeait au-dessus de l'édifice depuis la fin de la réfection du clocher en 1988. Sa chute, il y a trois mois, n'a pas été sans provoquer quelques dégâts matériels.
La girouette instable a glissé le long des parois du beffroi et sur la couverture du monument, endommageant quelques ardoises et une quarantaine de tuiles sur son passage.

"Au sommet, on n'a plus de prise"
Un cordiste, spécialisé dans les travaux d'accès difficles, les a remplacées une à une, jeudi. La nouvelle girouette en zinc aurait été hissée au sommet de l'Église de la même manière, si la croix qui lui sert de mât n'avait pas été si haute.
"Au sommet, on n'a plus de prise. On est onligé de s'accrocher à la croix. Elle mesure environ trois mètres, expliquait Cyril CHOUX. Je pèse 80 kg. C'est trop riqué? Il faut revenir avec une nacelle." Le coq a pris l'ascenseur, à défaut de pouvoir s'envoler avec le cordiste.

    

a3w.fr © 2017 - Informations légales - chassy.a3w.fr